Archives du blog

Issy-les-Moulineaux : Une rue Václav-Havel au Fort ?

L’information a été publiée dans Le Parisien, édition des Hauts-de-Seine, du 7 janvier.

N.B. : suite à la séance du conseil municipal qui s’est tenue le 9 février, ma proposition de dénomination « Václav Havel » d’un lieu public à Issy-les-Moulineaux n’a pas été retenue dans la « consultation élargie » menée par la majorité municipale. Tant pis pour eux.

Issy-les-Moulineaux: pour un lieu portant le nom de Vaclav Havel dans le nouveau quartier du Fort

Vaclav Havel à Prague, 1990

Le 20 décembre dernier, j’avais salué  dans un billet la mémoire de Vaclav Havel, premier président de la République tchèque libre, et demandé qu’un lieu à Issy-les-Moulineaux puisse porter son nom.

Dans le cadre de la discussion actuelle au sein de la municipalité en vue de trouver de nouvelles dénominations pour les lieux du futur quartier du Fort, j’ai suggéré au Maire qu’un de ces lieux – je pense en particulier à la grande place- puisse porter le nom de l’ancien président et dramaturge tchèque : Lire la suite

Hommage à Vaclav Havel

Tout semble avoir été dit sur l’ancien président tchèque, écrivain et philosophe, Vaclav Havel. En 1989, son nom et son visage ont surgi de l’ombre pour incarner la liberté de l’Homme et l’autonomie des peuple dressées face à la dictature communiste.

L’intelligence et la simplicité de cet homme, héros de temps qui semblent déjà révolus au regard de notre monde qui bouge si vite, étonneront toujours. Les révolutionnaires du monde entier disposent aujourd’hui de canaux d’informations multiples pour appeler à la liberté, alors qu’en son temps, Vaclav Havel, comme tant d’autres démocrates, avait dû se battre sans tout cela.

Comme notre Ville d’Issy-les-Moulineaux a déjà honoré des personnalités diverses, pourrait-on envisager d’attribuer la dénomination d’un lieu public au nom de ce grand démocrate ? Je l’espère et le soutiendrai de tout coeur, si cela est entrepris.

La plus belle oeuvre de Vaclav Havel, c’est sa vie”, disait de lui Milan Kundera. Un bel exemple à suivre !

%d blogueurs aiment cette page :