Archives du blog

Issy-les-Moulineaux : bilan 2017 du Conseil de quartier Centre-Ville/Corentin-Celton-Les Varennes

Comme je m’y suis engagé chaque année, c’est le moment de faire le bilan des actions du conseil de quartier du Centre-Ville/Corentin-Celton/Les Varennes d’Issy-les-Moulineaux.

Pour rappel, le conseil de quartier dispose annuellement d’un budget de 50 000€ de la Ville et de 92 500€ euros de la part de l’agglomération Grand Paris Seine Ouest (GPSO). Les conseillers de quartier agissent de manière bénévole. Ils sont nommés parmi les acteurs économiques et sociaux de la Ville en y ajoutant un collège de 4 habitants élus par les Isséens du quartier et dont je fais partie.

Cette année, le conseil de quartier a participé au financement : Lire la suite

Publicités

Issy-les-Moulineaux participera à l’accueil des réfugiés

La Ville d’Issy-les-Moulineaux accueillera des réfugiés par une annonce sur le lien suivant, publiée hier. Cette réponse à ce drame humanitaire fait aussi écho à mon dernier article dans lequel j’appelais à la solidarité de notre Ville, mais aussi du Département des Hauts-de-Seine.

Néanmoins, n’oublions pas que des Français ont aussi du mal à trouver un logement et/ou des aides dès lors qu’ils se retrouvent dans une situation aussi dramatique causée par la vie.

La solidarité doit se conjuguer au pluriel à l’extérieur comme à l’intérieur de nos frontières.

 

Réfugiés : une proposition pour les soutenir à Issy

Suite aux événements dramatiques liés à la situation des réfugiés fuyant essentiellement la Syrie et d’Irak en pleine guerre civile et internationale avec les violences de l’Etat islamique, une grande partie des Etats de l’Union européenne, Allemagne en tête, se mobilise enfin pour les accueillir.

En France, des associations et des maires commencent à proposer de l’aide, notamment des structures et des moyens d’accueil pour les aider. Il faut savoir que ce sont avant tout des réfugiés au sens politique, et non des immigrants au sens purement économique.

Que pouvons-nous faire de notre côté à Issy ? Déjà inquiet des conséquences d’abandon de ces milliers de réfugiés, j’ai suggéré ci-dessous une aide même symbolique de la part de la municipalité, voire même au niveau du département des Hauts-de-Seine.

Capture d’écran 2015-09-04 à 20.12.10

Pourquoi pas non plus envisager en plus de structures d’accueil une mobilisation des aliments non consommés dans les supermarchés, étant donné que la lutte contre le gaspillage alimentaire est devenue une nouvelle prise de conscience des politiques ? Les acteurs de la grande distribution pourraient être mobilisés par les collectivités locales dans cette démarche.

C’est une simple suggestion, mais qui fait écho à l’esprit de solidarité envers notre prochain qui souffre et cela d’où qu’il vienne.

%d blogueurs aiment cette page :