Archives du blog

Angela Merkel n’est pas Bismarck, l’Allemagne a évolué ! Réponse à Arnaud Montebourg

Angela Merkel

Arnaud Montebourg, députés socialiste et « 3e homme » de la primaire de son parti, a récemment comparé sur son blog l’Allemagne fédérale d’Angela Merkel, celle de 2011, à l’Empire allemand de Bismarck. En effet, celui-ci considère que la France s’incline aujourd’hui face à l’Allemagne qui imposerait à la France et à l’Union européenne une « domination économique » substituant à sa « vieille politique d’expansion et de puissance dans l’ordre territorial« .

Arnaud Montebourg accuse donc la Chancelière Angela Merkel d’un retour à une politique nationaliste digne d’Otto von Bismarck, Chancelier du premier empereur de l’Allemagne réunifiée Guillaume Ier de Hohenzollern. Cette comparaison est à mon sens saugrenue, anachronique, et ignore un aspect fondamental : l’Allemagne a changé d’identité et n’est plus celle de la fin du XIXe siècle. Lire la suite

« Et si l’Italie de Mario Monti sauvait l’Europe ? » par Sylvie Goulard

Sylvie Goulard - photo personnelle

Sylvie Goulard, eurodéputée (Alliance des Libéraux et des Démocrates/ALDE) et ancienne conseillère politique de Romano Prodi, a salué la désignation de Mario Monti, à la tête du gouvernement italien, dans une intéressante tribune publiée par le journal Le Monde, mercredi 16 novembre :

« La relation franco-allemande est aussi indispensable qu’elle est devenue insupportable. Tel est le paradoxe qui, en ce moment, tétanise la zone euro. Le poids des deux pays et leurs divergences récurrentes devraient conduire les autres Européens à apprécier les efforts de chancelière Angela Merkel et du président Nicolas Sarkozy pour rapprocher leurs vues. Lire la suite

Union européenne : Après la dette grecque, la Chine en cheval de Troie

Profondément européen, je ne peux que déplorer l’accord qui a été formé hier soir à Bruxelles entre les chefs d’Etat et de gouvernement européens, accord censé sauver l’euro, notre monnaie commune.

La France menée par Nicolas Sarkozy n’a pas soutenu dès le départ la vision allemande de sanctionner les pays européens ayant menti sur l’état de leur dette à l’image de la Grèce. Est-il normal ainsi d’avoir fait intégrer un pays dans la zone euro qui avait menti sur sa dette au moment de son adhésion ? Faut-il aujourd’hui le sauver à tout prix avec l’argent des Européens ? Peut-on encore ignorer la colère de nos compatriotes qui ont maintenant compris que les Grecs ont depuis des décennies ni fiscalité ni cadastre ? Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :