Archives du blog

Réponse à Mme Maleyre: Le CESEL d’Issy peut avoir plus de valeur ajoutée que le FN !

Dans la dernière tribune du Point d’Appui, le journal municipal d’Issy-les-Moulineaux, la représentante du FN s’étrangle sur la création d’un futur Conseil Economique, Social, et Environnemental Local (CESEL), estimant notamment que le CESEL n’aura aucune valeur ajoutée.

Certes, de telles structures ne peuvent servir à rien, si elles ne proposent rien. Or, je postulerai pour agir dans ce CESEL et en faire une structure de propositions fortes pour améliorer le cadre de vie, quoi qu’en disent les mauvaises langues ou ceux qui voudront en faire un usage autre que celui qu’il se sera fixé. Et si le CESEL n’apporte pas les résultats escomptés après sa création, il devra être dissous. Mais nous n’en sommes pas encore là, puisqu’il n’a pas été encore créé.

Chère Mme Maleyre, vous êtes également très mal placée, dès le départ, pour critiquer la création du CESEL dont vous faites le procès d’intention. Pour rappel, car vous avez peut-être la mémoire courte ou bien vous découvrez encore notre Ville, vos propres candidats à Issy-les-Moulineaux ne représentaient rien d’autre que l’image de Marine Le Pen, sans programme ni visage.

Preuve en est, aux cantonales de mars 2011 où je fus le candidat du Centre sur le canton Issy-Est, j’avais dénoncé la malhonnêteté intellectuelle du candidat de votre parti : celui-ci, que personne n’avait jamais vu, présentait la tête de Marine Le Pen sur ses affiches, et n’a proposé aucun programme pour le Conseil Général. Ma réaction fut relayée par Le Parisien (ci-dessous).

Où est donc la valeur ajoutée de votre parti et de vos candidats, chère Madame ?

Enfin, je rappelle que si la présidente de votre parti n’a comme programme que le « tous pourris » et la haine de l’Autre, son propre parti fait l’objet d’enquête sur son financement public (voir le dernier billet de Mediapart).

Chère Madame, je vous recommande ainsi vivement de balayer devant votre porte et celui du FN.

article_Le_parisien_090311

Publicités

Prolongement de la ligne 12 du métro: nous avons besoin de vous !

Les municipales sont passées, mais le prolongement de la ligne 12 du métro au-delà de Mairie d’Issy demeure encore à l’état de projet. Des engagements ont été faits, ils sont certes rassurants, mais les Isséens et les Franciliens doivent continuer à exiger ce prolongement dans les meilleurs délais.

Dans cette démarche, la pétition que j’avais initiée en 2011 est à 216 signatures à ce jour et doit être relayée auprès de tous : http://www.petitions24.net/oui_au_prolongement_du_metro_ligne_12_a_issy-les-moulineaux

Nous ne pourrons pas attendre jusqu’à l’échéance de 2030 pour que le Conseil Régional d’Ile-de-France et le STIF l’inscrivent dans leur schéma directeur dans un délai plus raisonnable (voir le tableau ci-dessous) :

propositions_sdrif2030_transports

Extrait du dernier schéma directeur de la Région IDF publié en 2013

Candidat aux élections cantonales (pour le Département des Hauts-de-Seine) en mars 2011 sur le canton d’Issy-Est où se trouve le métro Mairie d’Issy, j’avais proposé également trois points à intégrer dans les projets d’interconnexions en matière de transports en commun.

En effet, le Département des Hauts-de-Seine contribuerait financièrement au projet du prolongement de la ligne 12 du métro, comme elle le fait déjà pour le projet du futur tramway T10 entre Clamart et Antony, mais aussi comme le Département de la Seine-Saint-Denis l’avait déjà fait pour le prolongement de la ligne 12 vers Aubervilliers.

Voici les trois points que j’avais proposés :

  • Le prolongement de la ligne de métro 12 au-delà de Mairie d’Issy pour relier la station Issy du RER C (voir la ligne pointillée verte sur la carte ci-dessous) ;
  • La possibilité de créer une station supplémentaire de la ligne 12 du métro sur l’avenue Victor Cresson, au niveau du Carrefour de Weiden, et située ainsi à équidistance entre la station Mairie d’Issy et la station Issy RER C ;
  • Le prolongement jusqu’à la Place Léon-Blum (interconnexion RER C et ligne 12) du futur tramway T10 (Clamart-Croix de Berny) avec une station nouvelle «Avenue de la Paix » pour desservir le Fort, les Épinettes et le collège de la Paix avant l’arrivée en gare de Clamart (voir la ligne pointillée rouge sur la carte). En effet, le tramway ne peut pas s’arrêter seulement à Clamart, alors qu’une grande interconnexion pourrait être créée depuis le RER B à Antony jusqu’au RER C à Issy-les-Moulineaux, et croiser la future gare Fort d’Issy/Vanves/Clamart du super métro du Grand Paris !
Cliquez ici pour agrandir

Projets des prolongements de la ligne 12 du métro (vert) et du tramway T10 (rouge).

carte_tramway_antony_clamart

Projet du tracé du T10 entre Croix de Berny et Clamart

Trois ans après, le prolongement de la ligne 12 du métro au-delà de Mairie d’Issy et ces propositions restent d’actualité. Elles n’attendent que d’être portées par une réelle volonté politique. C’est la mienne, et elle doit être celle des Isséens et des Franciliens qui empruntent les transports en commun régulièrement et qui attendent un maillage encore plus fort sur le territoire alto-séquanais.

Les candidats de la « diversité » sont plus une chance qu’un handicap pour les partis politiques

Une étude de l’IFOP récemment rendue publique (cliquez ici pour la lire) met en avant le pourcentage de candidats issus de la « diversité », lors des récentes élections cantonales de mars 2011 auxquelles j’ai moi-même participé sur le canton Issy-Est.

L’étude est claire : les formations politiques ont encore du progrès à faire en la matière. Non pas qu’il faille jouer avec des quotas comme aux Etats-Unis -pratique que je rejette totalement- mais il apparaît que les formations politiques auront tout à gagner à présenter des candidats de la « diversité » aux prochaines élections pour trois raisons principales : Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :