Archives du blog

Issy-les-Moulineaux : vers une démarche de démocratie-construction ?

Jo Spiegel, Maire de Kingersheim en Alsace, a initié depuis plusieurs années le principe de démocratie-construction ».

Ce principe consiste à expérimenter des projets proposés par les citoyens de la commune pendant une année, surveillés par un Conseil des Citoyens, puis soumis à la consultation populaire de l’ensemble des habitants de la commune.

Pour La République en Marche, Jo Spiegel explique sa méthode innovante qui part du bas vers le haut :

Pour Jo Spiegel, les citoyens ont les cartes entre leurs mains pour faire émerger de nouveaux projets économiques, sociaux, environnementaux, permettant de renouveler également la pratique de la démocratie locale et participative.

Peut-on envisager l’application de ce principe à Issy-les-Moulineaux ? Malgré des conseils de quartier et un conseil économique, social, local et environnemental en place – et dans lesquels je participe et contribue bénévolement – les habitants qui s’engagent dans ces structures peuvent certes donner leur avis, mais doivent la plus grande partie du temps commenter les projets qu’on leur soumet d’en haut, sans pouvoir réellement être les acteurs qui impulsent les idées innovantes.

Des rapports peuvent être rendus. Mais seront-ils réellement mis en place par l’exécutif municipal ? De même, si les Isséens pourront soumettre prochainement des projets à l’exécutif municipal et bénéficier peut-être du budget participatif comme cela se fait à Paris, il serait aussi intéressant de les impliquer dans la valorisation de leurs idées pour améliorer leur cadre de vie et en premier, celui de leur quartier.

En apparence, tous les besoins sembleraient satisfaits à Issy-les-Moulineaux. Pourtant, les citoyens et les acteurs associatifs peuvent être des vecteurs de projets innovants, soumis régulièrement à la consultation et donc à l’approbation des habitants, après expérimentation.

Ce serait aussi la capacité d’expérimenter la consultation populaire dans un mouvement de plus grande ampleur, alors que celle-ci a été ignorée dans le cadre de la fusion forcée puis avortée entre notre commune et Boulogne-Billancourt. Ce serait aussi redonner plus de pouvoirs aux citoyens, les réveiller dans leurs engagements et leurs idées et faire en sorte que dans les décennies à venir, Issy-les-Moulineaux demeure toujours « l’Audacieuse » !

Publicités

En hommage à nos dessinateurs et à notre démocratie

10898142_1518633295086372_3780731661953934441_n

« Concertation » à Issy-les-Moulineaux : la faire, c’est mieux que la dire

La dernière tribune de la majorité municipale publiée dans Le Point d’Appui d’avril 2012 met en vedette la « concertation », démarche qui a pour vertu d’appliquer un tant soi peu la démocratie locale.

On ne pourrait que se féliciter d’une telle mise en exergue. Pour autant, et à bien lire, la concertation se réduit dans la tribune de la majorité aux avis du seul commissaire-enquêteur. Or la concertation c’est tout un ensemble, et non pas l’avis d’une seule personne. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :