Archives du blog

Collecte des poubelles à Issy à 05h30 du matin : la mesure saugrenue et anti-écologique

On vante à Issy-les-Moulineaux un soit-disant bon sens contre les technocrates et l’Etat. Mais l’annonce des nouveaux horaires de la collecte des poubelles à Issy-les-Moulineaux relève du saugrenu et apparaît en total décalage avec son temps, d’autant plus que nous payons à Issy-les-Moulineaux une taxe d’enlèvement des ordures ménagères de plus en plus chère !

C’est seulement le 12 septembre que l’on reçoit ainsi dans notre boîte aux lettres un tract (merci pour le gâchis) de l’agglomération Grand Paris Seine Ouest (GPSO) – dont fait partie Issy-les-Moulineaux – nous informant que les poubelles seront ramassées à partir du 23 septembre – et notamment dans le quartier Centre-Ville et Corentin-Celton – à partir de … 05h30 du matin au lieu de 7h.

Comme cela est écrit sur le document, il est demandé de sortir les poubelles la veille au soir à 19h… et de les rentrer chez nous une heure après la collecte (!) au motif… « d’une circulation améliorée »…

Cette mesure est incroyablement saugrenue, hors du temps, et particulièrement irrespectueuse de l’environnement et de l’hygiène urbains pour les raisons suivantes :

  • Sortir les poubelles la veille au soir signifie que toute la nuit les poubelles des maisons et des immeubles seront ouvertes aux quatre vents pour être déchirées, renversées, et mises à la disposition des rats qui eux n’ont pas quitté la Ville ! L’hygiène des rues va donc en prendre un coup le lendemain matin ! L’incivisme perdure et cette mesure est une porte ouverte à salir nos rues !
  • La mesure prétend fluidifier la circulation… Mais nous vivons aujourd’hui dans des zones densément peuplées où les transports en commun et les moyens de transport plus doux existent !
    Cette mesure serait-elle un cache-misère pour une politique urbaine de la Ville qui n’a jamais réellement osé mettre fin à la présence du tout-bagnole dans Issy et de proposer de piétonniser une bonne fois pour toute le Centre-Ville ?
    À croire que pour les élus de GPSO – dont font partie les élus d’Issy – les Franciliens et les Isséens vivent encore au tout-bagnole alors que nous sommes tous sensibilisées aux dégâts des émissions de carbone ? On marche complètement sur la tête.
  • La mesure est en soi saugrenue dès lors qu’on demande aux Isséens de rentrer la poubelle une heure après la collecte… Ce qui signifierait que chaque Isséen devra faire le pied-de-grue chez lui en attendant que la benne à ordures soit passée pour la rentrer après l’avoir vidée ? Et comment font celles et ceux qui partent le matin pour travailler et qui ne peuvent rentrer leur poubelle que le soir ? Là encore, les élus d’Issy et de GPSO s’imaginent peut-être que tous les Isséens vivent dans des immeubles avec des agents payés par les syndics pour faire le boulot de rentrer et de sortir les poubelles ? He bien non ce n’est pas le cas.
    Et qu’arrivera-t-il si les poubelles ne sont pas rentrées une heure après la collecte ? Le tract de GPSO sonne comme une injonction vaine.
  • Plutôt que produire un tract nous informant de cette mesure saugrenue et anti-écologique, la Ville et GPSO devraient rappeler régulièrement les règles strictes du tri des déchets ménagers et d’accentuer la lutte contre l’incivisme en matière d’hygiène publique sur la voirie. Jusqu’à maintenant et en conseil de quartier, j’ai demandé à ce que la Ville fasse campagne dans cette démarche, mais cela n’a jamais été entendu.

On peut aussi déplorer le décalage d’une communication hachée entre la Ville d’Issy et GPSO : dans le dernier journal municipal de septembre, un petit encart (qui aurait mérité une page entière) précise que cette mesure est une « expérimentation » (ce qui n’est pas indiqué sur le tract de GPSO). La fin du ramassage des poubelles est indiqué pour 11h30 (non indiqué sur le tract GPSO là encore), ce qui signifie que jusqu’à 11h30, les bennes continueront à tourner dans la Ville comme avant. On comprend encore moins le motif avancé dans le journal municipal de « diminuer les embouteillages » parce que « les bennes de collecte des déchets » sont une « gêne »…

Les pauvres conducteurs qui ne peuvent pas foncer à toute vitesse dans la Ville seraient gênés ainsi par les bennes à ordure. On pourrait en rire ou pleurer c’est selon. GPSO et les élus d’Issy nous proposent donc de décaler les horaires des collectes des ordures – et d’ennuyer les Isséens parallèlement – cela pour le bien-être des conducteurs de voiture. Une telle mesure va parallèlement accentuer la saleté dans nos rues, alors que les élus d’Issy et de GPSO auraient pu chercher à réduire la politique du tout-bagnole dans des zones densément peuplées et déjà bien desservies en transports alternatifs…

Une telle mesure est complètement en décalage avec son temps : les jeunes Isséens et ceux du monde entier réclament aujourd’hui à leurs élus et gouvernants d’agir pour lutter contre le réchauffement climatique. Mais à Issy, on préfère décaler les horaires des bennes à ordures car ça gêne les conducteurs de voiture dans notre Ville. Mais dans quelle époque on vit ? C’est fini les années 90, on approche de 2020.

Décernons le Prix de « l’Isséen en plastique » (puisque cela n’a rien d’écologique) à celui qui a eu l’idée de cette mesure saugrenue et anti-écologique.

PS : avant le 23 septembre, les élus d’Issy et de GPSO ont encore le temps d’arrêter cette mesure, même à titre expérimental.

Issy-les-Moulineaux : exposition sur le futur PLU et réunion le 2 mars 2015

À partir d’aujourd’hui jusqu’au 24 mars prochain, les orientations du futur Plan Local d’Urbanisme (PLU) d’Issy-les-Moulineaux sont présentées au 2e étage du Centre administratif municipal.

Le PLU implique des enjeux fondamentaux dans le développement futur de notre Ville : de nouveaux logements, des commerces de proximité, des îlots de quartier réaménagés, des espaces verts à conserver, des éléments de patrimoine à valoriser et à protéger. Il vise aussi à simplifier et rendre cohérentes les différentes zones de PLU par quartier et îlots de quartier.

En tant que conseiller du Centre-Ville/Corentin-Celton/Les Varennes, je participe actuellement aux réunions d’élaboration et de suivi de ce PLU. À l’heure actuelle, il m’apparaît primordial de conserver notre tissu pavillonnaire ancien, en particulier dans le Centre-Ville, et de développer et de valoriser dans la mesure du possible des nouveaux squares et les espaces verts existant comme à Weiden.

Mais dans le cadre du futur « super métro » de la ligne 15 déjà en chantier, et du prolongement de la 12 du métro au-delà de Mairie d’Issy (voir la pétition en ligne que j’ai lancée en 2011) qui demeure encore à l’état de projet bien qu’inscrit dans le schéma directeur du Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF), un développement de l’axe Paris-Meudon passant par les avenues principales de la Ville (Général Leclerc, Victor Cresson, Verdun) apparaît fondamental.

En effet, des îlots, comme celui qui sera libéré par le départ de France Telecom en Centre-Ville (dont le terrain appartient à la Caisse des Dépôts), doivent être pensés comme de futurs espaces mixtes combinant espaces verts, logements et commerces, sans pour autant envisager de structures plus grandes comme un supermarché. Le décloisonnement de ces îlots avec de nouveaux espaces de « circulation douce » (piétons, vélos) font aussi partie des projets envisagés.

L’ensemble de ces orientations sera présenté aux Isséens lors d’une réunion publique, le 2 mars prochain à 20h au PACI. Venez nombreux pour vous informer et échanger sur le devenir de notre Ville.

Commission Circulation d’Issy : restreindre la circulation, avenue de la République

Ce soir, dans le cadre de la première réunion de la commission circulation depuis le renouvellement des conseils de quartier en décembre dernier, j’ai indiqué qu’un élément soit abordé à l’ordre du jour : la restriction de la circulation sur l’avenue de la République.

En effet, cette avenue, qui est avant tout piétonne et seulement ouverte aux véhicules dans le cadre des jours de marché sur la place les mercredi et vendredi, est en permanence accessible aux automobiles, au risque de renverser les piétons qui traversent la place.

Voici le mail adressé à la commission pour l’ordre du jour :

« Pour l’ordre du jour, je souhaite que soit discuté la problématique de la circulation des voitures et motos sur l’avenue de la République, les jours où il n’y a pas de marché. En effet, les deux plots électriques à côté du monument aux morts sont en permanence abaissés et laissent circuler ainsi des personnes inciviques qui utilisent la place de la République comme lieu de passage, d’arrêt et de stationnement en toute impunité, ou bien passent de la rue Hoche à l’avenue Victor Cresson en coupant directement par l’avenue de la République.

Au final, ce sont les piétons qui risquent à chaque fois d’être renversés ; il faut que ces plots électriques soient relevés durant les jours et we où il n’y a pas de manifestation sur la place.« 

Il ne faut pas non plus omettre que l’incivisme concerne aussi certains utilisateurs de moto et de vélo qui circulent aussi très rapidement en zigzaguant entre les piétons sur la place, souvent sans les prévenir.

N’hésitez pas également à me contacter si vous souhaitez que des éléments soient apportés sur la circulation à Issy-les-Moulineaux pour les prochaines réunions de la commission circulation dans notre commune.

N.B. : après la réunion de ce jeudi soir, les bornes de l’avenue vont être révisées avec un projet également de mise en place de nouvelles bornes sur l’angle de la rue Diderot/Leclerc. D’autres projets dans la ville sont en cours, tout cela demandera encore confirmation. Mais les dossiers avancent dans le bon sens et dans un esprit d’intérêt général, c’est l’essentiel ! 🙂

%d blogueurs aiment cette page :