Archives de Catégorie: Issy

Des réformes nécessaires contre des « résistances » hypocrites

L’année 2018 a débuté et je vous adresse mes meilleurs voeux, la santé et la prospérité en priorité.

Au plan national, les engagements politiques du Président de la République se confirment pour poursuivre les réformes nécessaires et transformer le pays.

Le programme sera chargé : dix projets de loi annoncés jusqu’à l’été prochain, notamment la réforme sur la formation professionnelle et l’apprentissage ou encore la réforme de la Justice.

Dans les derniers sondages, les Français approuvent l’action du pouvoir exécutif et les réformes déjà menées comme la rénovation du dialogue social ou encore les mesures fiscales comme le dégrèvement progressif de la taxe d’habitation. La volonté et les réformes sont là et la majorité des Français ne s’est pas trompée.

Or, à Issy-les-Moulineaux, il suffit de lire les tribunes de ce mois de janvier dans le journal municipal Point d’Appui de la majorité de droite ET l’opposition de gauche pour voir formuler des visions de pseudo-résistances contre les « atteintes graves de l’Etat » et un gouvernement qui agiraient contre les intérêts des Français et surtout de leurs collectivités. Les propos sont réducteurs, déformés, voire hypocrites quand on sait que la plupart des membres de cette majorité et de cette opposition auraient envie de dire librement et sans subir de sanctions tout le bien qu’ils pensent de l’action du Président de la République et de son gouvernement.

Lire la suite

Publicités

Issy-les-Moulineaux : bilan 2017 du Conseil de quartier Centre-Ville/Corentin-Celton-Les Varennes

Comme je m’y suis engagé chaque année, c’est le moment de faire le bilan des actions du conseil de quartier du Centre-Ville/Corentin-Celton/Les Varennes d’Issy-les-Moulineaux.

Pour rappel, le conseil de quartier dispose annuellement d’un budget de 50 000€ de la Ville et de 92 500€ euros de la part de l’agglomération Grand Paris Seine Ouest (GPSO). Les conseillers de quartier agissent de manière bénévole. Ils sont nommés parmi les acteurs économiques et sociaux de la Ville en y ajoutant un collège de 4 habitants élus par les Isséens du quartier et dont je fais partie.

Cette année, le conseil de quartier a participé au financement : Lire la suite

Issy-les-Moulineaux : vers une démarche de démocratie-construction ?

Jo Spiegel, Maire de Kingersheim en Alsace, a initié depuis plusieurs années le principe de démocratie-construction ».

Ce principe consiste à expérimenter des projets proposés par les citoyens de la commune pendant une année, surveillés par un Conseil des Citoyens, puis soumis à la consultation populaire de l’ensemble des habitants de la commune.

Pour La République en Marche, Jo Spiegel explique sa méthode innovante qui part du bas vers le haut :

Pour Jo Spiegel, les citoyens ont les cartes entre leurs mains pour faire émerger de nouveaux projets économiques, sociaux, environnementaux, permettant de renouveler également la pratique de la démocratie locale et participative.

Peut-on envisager l’application de ce principe à Issy-les-Moulineaux ? Malgré des conseils de quartier et un conseil économique, social, local et environnemental en place – et dans lesquels je participe et contribue bénévolement – les habitants qui s’engagent dans ces structures peuvent certes donner leur avis, mais doivent la plus grande partie du temps commenter les projets qu’on leur soumet d’en haut, sans pouvoir réellement être les acteurs qui impulsent les idées innovantes.

Des rapports peuvent être rendus. Mais seront-ils réellement mis en place par l’exécutif municipal ? De même, si les Isséens pourront soumettre prochainement des projets à l’exécutif municipal et bénéficier peut-être du budget participatif comme cela se fait à Paris, il serait aussi intéressant de les impliquer dans la valorisation de leurs idées pour améliorer leur cadre de vie et en premier, celui de leur quartier.

En apparence, tous les besoins sembleraient satisfaits à Issy-les-Moulineaux. Pourtant, les citoyens et les acteurs associatifs peuvent être des vecteurs de projets innovants, soumis régulièrement à la consultation et donc à l’approbation des habitants, après expérimentation.

Ce serait aussi la capacité d’expérimenter la consultation populaire dans un mouvement de plus grande ampleur, alors que celle-ci a été ignorée dans le cadre de la fusion forcée puis avortée entre notre commune et Boulogne-Billancourt. Ce serait aussi redonner plus de pouvoirs aux citoyens, les réveiller dans leurs engagements et leurs idées et faire en sorte que dans les décennies à venir, Issy-les-Moulineaux demeure toujours « l’Audacieuse » !

%d blogueurs aiment cette page :