Archives de Catégorie: Hauts-de-Seine

Européennes : le programme d’En Marche résolument féministe et écologiste !

Le programme « Renaissance » du parti présidentiel La République en Marche ! et de ses alliés vient d’être publié.

Cliquez ici pour consulter le programme

Le programme et la liste sont portés par Nathalie Loiseau, ancien ministre des affaires européennes, du Président Emmanuel Macron.

Une candidate qui connaît ses dossiers et qui n’a jamais caché son combat pro-européen.

Une exception quand on constate que sur l’ensemble des principales listes concurrentes, très rares sont celles qui font résolument de l’Europe un engagement politique sincère ! Et très peu de ces listes sont menées par des femmes !

Le programme « Renaissance » s’avère résolument féministe et écologiste :

  • Féministe en proposant d’harmoniser dans toute l’Union européenne les droits des femmes par le « Pacte Simone Veil » et d’établir la parité totale entre femmes et hommes dans toutes les institutions européennes ;
  • Ecologiste en taxant le carbone des produits importés dans l’Union européenne, le transport aérien très polluant, et fermer les centrales fonctionnant aux énergies fossiles d’ici 2050.

Le programme comprend également des propositions ambitieuses pour le social, la défense et l’identité européenne sur la scène internationale.

La liste « Renaissance » organise enfin une grande réunion publique dans les Hauts-de-Seine :

Lundi 13 mai à 19h30 au Théâtre de Neuilly,
167 avenue Charles de Gaulle à Neuilly-sur-Seine.

Pour s’inscrire, cliquez ici.

 

Les élections européennes ont lieu le dimanche 26 mai. Un seul vote pour une Union européenne politique, forte et audacieuse : la liste Renaissance menée par Nathalie Loiseau !

 

Publicités

104e anniversaire du Génocide des Arméniens à Issy-les-Moulineaux

Comme chaque année, nous avons commémoré l’anniversaire (104e année !) du Génocide des Arméniens à Issy-les-Moulineaux.

Deux éléments importants ont renforcé le contexte émotionnel de cette cérémonie :

-Depuis le décret du 10 avril 2019, le Président de la République Emmanuel Macron a fait du 24 avril la journée officielle de commémoration du Génocide des Arméniens partout en France ;

-Depuis quelques jours, le gouvernement d’Erdogan s’en est pris violemment à la France pour avoir reconnu cette journée officielle, ce qui relève de la part de la Turquie d’une ingérence inacceptable dans les choix politiques de la France.

Tout pays sort grandi en regardant avec clarté et honnêteté son passé ; malheureusement, il semble qu’il faille encore attendre des décennies (voire plus) pour que le génocide soit enfin reconnu par un gouvernement en Turquie. L’espoir viendra, peut-être, de sa société civile en lutte pour ses droits et ses libertés individuelles.

La cérémonie a pu se dérouler en présence des officiels, élus et membres du clergé, d’une consule représentant l’Ambassadeur d’Arménie, ainsi qu’en présence de Florence Provendier, nouvelle députée de notre circonscription qui remplace Gabriel Attal, désormais secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education.

Ces moments ne seraient rien, enfin, sans l’espoir qu’incarnent les jeunes Français d’origine arménienne qui, souhaitons leur, verront peut-être un jour cette reconnaissance se faire par la Turquie.

Cela apaisera les consciences et favorisera la paix entre les peuples.

Assurément.

Reconstruisons ensemble Notre-Dame de Paris

Photo Wikipedia

Lundi 15 avril 2019, une partie de Notre-Dame de Paris s’est envolée et avec elle, plus de 850 ans d’histoire. C’est essentiellement la charpente de la toiture et la flèche qui ont disparu dans les flammes de cet incendie encore non élucidé mais probablement accidentel.

Le bois originel de la charpente avait été posé au XIIe siècle ; certains de ses éléments étaient même issus d’un bois stocké pendant plusieurs siècles avant la construction de la cathédrale, soit de l’époque de… Charlemagne ! (vers 800 ap. J-C.).

Nous pouvons reconstruire ce joyau national, reconnu dans le monde comme un symbole de notre pays, de l’art médiéval européen, et patrimoine de l’humanité.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a fixé un délai de 5 ans pour reconstruire ce qui a disparu dans l’incendie. C’est très ambitieux, encore plus quand les fondations demeurent fragiles, mais c’est faisable.

Dans cette démarche, nous pouvons participer à sa reconstruction en faisant un don à la Fondation du patrimoine : https://don.fondation-patrimoine.org/SauvonsNotreDame/~mon-don.

Le taux de réduction d’impôt sur le revenu est abaissé exceptionnellement à 75% au lieu de 66% pour les dons allant jusqu’à 1000 euros (66% au-delà de 1000 euros). Les dons seront intégralement reversés pour la reconstruction de la cathédrale.

J’ai donné pour ma part comme tant d’autres. Quant à la Ville d’Issy-les-Moulineaux, elle votera en conseil municipal un don de 70 000 euros, soit 1 euro par habitant.

Si les sommes s’accumulent, peut-être que le restant pourra soutenir d’autres projets de sauvegarde de notre patrimoine ?

N’oublions pas enfin « qu’il n’y a de richesse que d’hommes » et que les sommes allouées ne doivent pas omettre les fondations et oeuvres caritatives qui agissent envers notre prochain dans la détresse et la souffrance. Car les cathédrales sont bâties par les hommes et qu’ils sont la base même des oeuvres dédiées à Dieu et plus généralement à la sublimité de l’art.

%d blogueurs aiment cette page :