Archives de Catégorie: Finances

Issy-les-Moulineaux : ce qui a changé près de chez vous depuis deux ans

Depuis 2017 et l’élection d’Emmanuel Macron, les signaux sont incontestablement au vert pour le pays.

Malgré les difficultés passées des « Gilets Jaunes » et la mauvaise volonté d’élus locaux – comme à Issy-les-Moulineaux – de reconnaître que les politiques menées par le gouvernement vont dans le bon sens, la France se porte mieux et la vie de ses citoyens également.

Voici ce qui s’est passé à Issy-les-Moulineaux et dans notre département des Hauts-de-Seine depuis les deux premières années du quinquennat d’Emmanuel Macron :

Suppression de la taxe d’habitation

Pour 12 643 foyers dans votre commune, la taxe d’habitation a baissé de 147 euros en 2018. Elle baissera de 171 euros supplémentaires en 2019 et à nouveau en 2020. Au total, votre taxe d’habitation va donc baisser de 490 euros. Tous les Français seront exonérés de la taxe d’habitation après 2022.

Pour savoir si vous êtes éligible, rendez-vous ici.

Création nettes d’entreprises

Depuis mai 2017, il y a 1 518 entreprises de plus dans votre commune, dont 527 micro-entreprises.

Baisse du nombre de chômeurs

Depuis mai 2017, il y a 1 150 chômeurs en moins au niveau départemental.

Couverture en fibre de tout le territoire

Dans votre commune, il y a désormais 41 926 locaux raccordés au Très Haut Débit, soit 1 997 de plus qu’en mai 2017. Au niveau départemental, il y a désormais 800 290 locaux raccordés au Très Haut Débit, soit 94 916 de plus qu’en mai 2017.

Prime à la conversion automobile

Au niveau départemental, 843 personnes ont pu bénéficier d’une prime à la conversion automobile d’un montant moyen de 1 569 euros.

Pour savoir si vous êtes éligible, rendez-vous ici.

Chèque énergie

Au niveau départemental, 91 197 personnes bénéficient d’un chèque énergie, pour un montant moyen de 200 euros.

Pour savoir si vous êtes éligible, rendez-vous ici.

Publicités

Issy-les-Moulineaux : une étonnante mesure en conseil municipal

En conseil municipal de ce jeudi 4 juillet devrait être proposée une aide financière du Centre communal d’action sociale (CCAS) en faveur de certaines catégories de retraités.

La première surprise est la transparence : annoncée dans un article du journal municipal Point d’Appui de juin dernier (ci-dessous), la mesure n’apparaît pas clairement dans l’ordre du jour du conseil municipal du 4 juillet.

La seconde et la plus surprenante est que ce soutien financier vise les retraités dont les revenus sont légèrement supérieurs au barème d’exonération de la hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG).

Cette mesure prétend aider « les retraités (qui) ont été particulièrement touchés par les mesures prises récemment au niveau de l’Etat ».

Or, cette mesure financière ne vise pas les petites retraites, bien au contraire. Lire la suite

Grand Débat National : des idées pour le bien commun

Le Grand Débat National, voulu par le Président de la République, s’est achevé et a été un succès unanime ; les Français s’en sont saisis et en ont fait un espace inédit d’échanges politiques qui fera école !

Les différents grands débats qui ont eu lieu ces dernières semaines, notamment à Issy-les-Moulineaux et dans les Hauts-de-Seine, ont permis de faire émerger des idées qui ont fait consensus ou des propositions très originales.

Dans certaines réunions locales, les citoyens ont même voté à main levée des propositions formulées par des groupes de travail ; une forme de démocratie directe salutaire qui s’est déroulée à chaque fois de manière apaisée et respectueuse de la diversité des opinions.

Parmi les propositions formulées, plusieurs ont retenu mon attention entre les 4 thématiques proposées (fiscalité et dépenses publiques ; transition écologique ; organisation de l’Etat et des services publics ; démocratie et citoyenneté) :

  • La reconnaissance du vote blanc, avec parfois un conditionnement de sa reconnaissance avec le vote obligatoire. Néanmoins, le vote blanc a été très souvent demandé par les citoyens ;
  • Une fiscalité progressive sur les volumes des déchets ménagers, afin d’inciter les entreprises et les consommateurs à réduire leurs déchets au quotidien ;
  • Des services publics de proximité : même dans un milieu très urbanisé, les citoyens ont demandé que les services publics restent à proximité (agences La Poste, SNCF, etc.)
  • Une suppression ou une transformation du Sénat en assemblée des citoyens, ainsi que la suppression du Conseil économique, social et environnemental ;
  • Une réforme fiscale pour que l’ensemble des Français paient l’impôt sur le revenu, même à titre symbolique ;
  • Un soutien actif dans les politiques nationales et locales aux mobilités douces et non polluantes comme le vélo.

C’est maintenant au tour de l’exécutif présidentiel et de la majorité parlementaire (LREM et MoDem) de mener une synthèse et de proposer des textes législatifs qui concrétisent ces idées majoritaires.

C’est en effet par la loi que la République doit fonctionner et non par la violence physique et les destructions matérielles.

La République a fait un grand pas, et me vient une idée qui a été également avancée par plusieurs élus nationaux : pourquoi ne pas instituer un Grand Débat National annuel ?

Le débat continue !

%d blogueurs aiment cette page :