Issy-les-Moulineaux : une étonnante mesure en conseil municipal

En conseil municipal de ce jeudi 4 juillet devrait être proposée une aide financière du Centre communal d’action sociale (CCAS) en faveur de certaines catégories de retraités.

La première surprise est la transparence : annoncée dans un article du journal municipal Point d’Appui de juin dernier (ci-dessous), la mesure n’apparaît pas clairement dans l’ordre du jour du conseil municipal du 4 juillet.

La seconde et la plus surprenante est que ce soutien financier vise les retraités dont les revenus sont légèrement supérieurs au barème d’exonération de la hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG).

Cette mesure prétend aider « les retraités (qui) ont été particulièrement touchés par les mesures prises récemment au niveau de l’Etat ».

Or, cette mesure financière ne vise pas les petites retraites, bien au contraire.

Rétablissons quelques vérités : suite aux annonces du Président de la République en décembre 2018, près de 3,5 millions de retraités ont été exonérés de la hausse de la CSG, en plus des catégories de retraités déjà exonérés, soit un total de 70% de la population retraitée. Cette exonération concerne les retraités seuls au revenu fiscal de référence inférieur à 22 580 € annuels. Pour les couples retraités, le seuil est fixé à 34 600 € de revenu commun.

Rappelons à nouveau que la hausse de la CSG – qui vise une minorité de retraites – donne du pouvoir d’achat aux actifs qui paient aussi de la CSG. En fait, tout le monde paie de la CSG, les retraités payant au départ une CSG moindre que celle des actifs.

Et – répétons-le à nouveau – les petites retraites ne paient pas cette hausse de la CSG !

Si l’on connaît en détail les mesures prises par Emmanuel Macron et le gouvernement d’Edouard Philippe pour améliorer le pouvoir d’achat des Français, les propos de la majorité municipale laissent penser qu’elle prend une mesure financière en méconnaissance de la politique du gouvernement, ce qui serait grave.

Néanmoins, elle semble prendre une mesure en connaissance de cause (ce qui est aussi grave) et utilise le budget municipal pour financer une mesure opportuniste à moins d’un an des municipales, mais aussi politicienne car dirigée contre la politique du gouvernement.

Rappelons à ce titre que le maire et sa majorité ont toujours exprimé publiquement dans le journal municipal une haine envers Emmanuel Macron et son gouvernement et contre les élus nationaux de La République en Marche !

D’après le maire et sa majorité, la Ville d’Issy-les-Moulineaux serait en résistance face à la politique du gouvernement… sauf que la majorité des Isséens ont voté largement pour Emmanuel Macron et La République en Marche à la présidentielle, aux législatives et aux européennes.

Finissons sur un rappel des mesures prises par le gouvernement pour améliorer le pouvoir d’achat des Français :

  • La taxe d’habitation est progressivement supprimée pour les résidences principales d’ici 2020, pour la majorité des ménages et le sera, d’ici 2022, pour tous les ménages. Cela représente 17 milliards d’euros d’impôts en moins pour les Français ;

  • Les cotisations salariales ont diminué en 2018, faisant gagner 22 € supplémentaires par mois à un salarié payé au SMIC ;

  • L’allocation adulte handicapée (AAH) et l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) sont revalorisées sur la durée du quinquennat de respectivement 90 € et 100 € ;

  • La prime d’activité a été significativement revalorisée permettant à un salarié célibataire ne percevant que le SMIC de gagner 100 € de plus par mois (couplé à la hausse légale du SMIC) ;

  • Les heures supplémentaires et complémentaires sont défiscalisées et exonérées de cotisations sociales (à l’exception de la CSG-CRDS) ;

  • Les primes exceptionnelles, versées entre le 11 décembre 2018 et le 31 mars 2019 aux salariés rémunérés jusqu’à 3 600 € par mois, sont exonérées de toutes cotisations sociales et d’impôt sur le revenu, à hauteur de 1000 € ;
  • En 2019, la proportion de retraités préservée de la hausse de 1,7 % de CSG est passée de 40 % à 70 %.

Bien évidemment, vous ne lirez jamais cela dans le journal municipal d’Issy-les-Moulineaux.

Publié le 4 juillet 2019, dans Actualités, en marche, Finances, Hauts-de-Seine, Issy-les-Moulineaux, Social, et tagué , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :