Conseil municipal à Issy-les-Moulineaux : un spectacle bien malsain

Ce jeudi soir, la séance extraordinaire du conseil municipal d’Issy-les-Moulineaux avait pour ordre du jour… la déchéance de cinq adjoints du maire André Santini.

4 élus LR (dont deux élus historiques en poste avec le maire depuis 1980 !) et 1 élu UDI ont perdu leur délégation au cour d’un vote secret au sein du conseil municipal.

Le maire, les adjoints, les conseillers municipaux de la majorité et de l’opposition ont participé ainsi au vote. À peu de voix, les cinq adjoints ont tout perdu, après avoir servi (trop ?) loyalement le maire.

La scène était surréaliste et du jamais vu : un maire assumant l' »exécution » des « traîtres » de sa majorité, des adjoints blessés dans leur être, rappelant au maire d’où il venait et qu’ils avaient soutenu depuis le début, et qui se retrouvaient humiliés publiquement pour une trahison inexistante.

En effet, le maire leur reprochait d’avoir peu soutenu le candidat qu’il avait mis en avant aux dernières législatives, mais pire à ses yeux qu’ils aient soutenu un candidat divers droite. Aucune preuve dans cette accusation, mais une réelle rancune du maire à l’égard de ses adjoints et dont on ne savait quel en était le motif fondé.

Des larmes aux yeux, des visages rouges d’émotion dans une ambiance à la fois malsaine et émouvante furent la conclusion de cette difficile fin de journée.

La politique, à mon sens, ne mérite pas une telle mise au ban de personnes qui ont servi loyalement un maire depuis des années. Un désaccord politique, claire et net, aurait été encore compréhensible. Là, ce n’était absolument pas le cas.

J’ai personnellement eu comme adversaires politiques la plupart de ces adjoints aux municipales de 2008, le premier d’entre eux aux cantonales de 2011 ou encore un autre avec qui j’avais eu des échanges durs sur ce blog. Malgré ce passé de divergences politiques, ces femmes et ces hommes ne méritaient pas de subir un tel traitement, encore moins des accusations aussi infondées.

Centriste, attaché au respect des opinions politiques et à la dignité de tous, je leur adresse mes salutations les plus républicaines et les plus cordiales.

Okan Germiyan

 

Publicités

Publié le 20 juillet 2017, dans Actualités, Canton d'Issy-les-Moulineaux, démocratie locale, Issy-les-Moulineaux, législatives 2017, présidentielle 2017, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :