Fusion Issy-les-Moulineaux/Boulogne-Billancourt : un référendum ou des élections

Issy_BoulogneDans un récent article dans Paris-Match, l’idée de fusion entre Issy-les-Moulineaux et Boulogne-Billancourt a été détaillée de manière plus précise : fusion effective en 2018 après consultation des deux conseils municipaux qui seront maintenus jusqu’en 2020 avec le maire de Boulogne à la tête de la commune nouvelle, sans compter des promesses de baisses d’impôts  partir de 2017, ce qui semble assez étrange quand on sait que Boulogne est surendettée et que les communes ne touchent plus la taxe professionnelle depuis la présidence de Nicolas Sarkozy (qui l’avait voulu ainsi, soit dit en passant).

En plus des réserves que j’avais énoncées dans un précédent billet, il apparaît indispensable que la fusion passe par un référendum auprès des Isséens et des Boulonnais. C’est un principe ; nous ne sommes pas non plus ici dans la fusion de petites communes où tout le monde se connaîtrait. Nos territoires sont complexes, en chantier permanent, très peuplés et densifiés.

Il est impératif, à mon sens, que les majorités des deux communes consultent les administrés non pas sur le nom de la nouvelle commune (seule consultation avancée dans l’article de Paris-Match), mais de demander si oui ou non ils approuvent cette fusion entre leurs deux communes.

À défaut de référendum, il apparaît impensable d’accepter pour les Isséens que le maire de Boulogne-Billancourt, qui n’a pas été élu par ces derniers, gère la nouvelle commune jusqu’en 2020. Dans pareil cas, et si le référendum sur la fusion ne se fait pas, il faut de nouvelles élections locales pour désigner une nouvelle équipe municipale, à partir d’un nouveau programme, pour la nouvelle commune. Sinon, comment peut-on parler de « démocratie locale » ? Rappelons que cette fusion n’a jamais été évoquée dans les programmes des élections municipales de 2014. Il faut en conséquence renouveler la vie politique locale et les engagements programmatiques qui vont avec.

Publicités

Publié le 26 mai 2016, dans Actualités, Canton d'Issy-les-Moulineaux, Economie, Finances, GPSO, Hauts-de-Seine, Ile-de-France, Issy-les-Moulineaux, Urbanisme, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Bonjour,

    je suis d’accord avec vous , un référendum sur l’acceptation ou non d’une fusion est un minimum .
    Sinon ce serait une fusion forcée !!
    d’ailleurs ce serait l’occasion pour le maire d’expliquer et de mieux justifier cette démarche : en quoi cette fusion serait dans l’intérêt des Isséens.
    « Peser autant que la Défense », à ma connaissance la Défense est un centre d’affaire et non une commune avec la vie d’habitants à gérer .
    je préfère vivre et habiter dans une ville que dans un centre d’affaire ..

    Bien cordialement

    • Merci encore pour votre commentaire et vos remarques pertinentes. J’ajouterai le message reçu d’un Boulonnais suite à mon article et qui me semble aussi de bon sens :

      « L’idée ne me semble pas nécessairement mauvaise à condition que:
      1/Que les Boulonnais et les Isséens soient consultés
      2/qu’on fasse disparaitre GPSO
      3/Qu’on fasse disparaitre le Département 92 Issy les Boules (Issy+Boulogne) doit se suffire de la MGP et de la Région Ile de France Cette opération doit s’accompagner d’une simplification administrative.
      Sinon tout le monde comprendra que ce n’est qu’un rideau de fumée de l’entre soi pour que quelques barons territoriaux conservent leurs prérogatives.
      Avec 57% de notre PIB en charge administrative en France, c’est l’occasion de démontrer qu’on peut faire des économies en simplifiant le mille feuille administratif et non en le complexifiant. »

  2. Bonjour,

    J’ai appris aujourd’hui ce projet pour le moment fumeux qui semble né de l’esprit de deux maires qui n’ont pas consulté leurs électeurs (moi-même compris, je suis isséen) lors de leur élection.
    Je rejoindrai plutôt le Boulonnais que vous citez, je souhaite que les habitants soient consultés, que le projet soit explicité surtout du point de vue des avantages, et des résultats après fusion du point de vue de la fiscalité…
    Il est vraiment hallucinant que passé 200 ans après notre révolution, les maires puissent encore fonctionner comme des monarques sur leur territoire. En effet, depuis la réforme le référendum n’est pas obligatoire, mais tout de même, on ne peut décider d’une modification de cette ampleur entre quatre yeux. On est toujours plus intelligents à plusieurs !

  3. Bonjour,
    Vivement la réforme :
    1. du millefeuille : Région, Département, Métropole, Territoires, Communes, Communes nouvelles (fusionnées) , mairies déléguées
    2. Des règles du scrutin municipal qui transforme les maires (même minoritaires dans une triangulaire) en potentats locaux pour 6 ans au moins.
    Il n’y a plus aucune rationalité de coexistence de toutes ces entités locales. Les territoires chevauchent les cantons et les départements, la loi fusion (lire : http://environnement-boulogne-billancourt.org/ ) est inadaptée et dispense les élus de projets et de concertation…
    Cependant, pour la fusion qui nous occupe, on note dans l’éditorial tardif du BBI (organe de la presse totalitaire de Boulogne), que le maire rétro-pédale… La mariée ne serait plus si belle?
    On note aussi que les plu continuent d’être pensés à l’échelle de chaque commune, et que le cœur de ville d’Issy va continuer de battre sans le pace-maker de Boulogne.

    La vraie question est celle d’un projet long terme pour ce pôle vital de la France, dans lequel les Boulonnais, les Isséens et les autres doivent trouver des conditions de vie et de travail agréables au cours des évolutions futures. Aucun de nos élus ne semble voir plus loin que le bout de son mandat et le copinage partisan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :