Pour un système de vote semi-obligatoire

La tribune publiée aujourd’hui par l’historien Jean Garrigues (ici) résume très bien l’ensemble des mesures nécessaires pour combler le fossé qui sépare le peuple des citoyens de « l’oligarchie politique » pour citer l’historien : fin du bipartisme, dose de proportionnelle, imposition d’un mandat unique, etc. L’ensemble des propositions de cette tribune résume aussi mon engagement personnel, il y a de cela dix ans déjà. Rien n’a changé depuis, ce qui fait que ces propositions demeurent indispensables pour réformer notre République.

Mais sur le vote obligatoire, Jean Garrigues s’interroge plus qu’il ne propose à ce sujet. En effet, la mesure peut apparaître impopulaire, peut-être anticonstitutionnelle. Or, un système de vote semi-obligatoire, contraignant au premier tour des élections nationales (mais probablement inapplicable aux européennes à un tour), sans pénalité financière pour l’électeur et respectant un choix d’abstention total de ce dernier, serait intéressant à étudier.

Cause : Le vote en France est actuellement un devoir, mais pas obligatoire. Or, on estime que l’abstention est une des causes du désaveu croissant des citoyens pour l’offre des partis politiques. Mais il ne faut pas se tromper : l’abstention n’est pas la cause, c’est bel et bien l’oligarchie politique qui est la raison première de ce désaveu. Néanmoins, il apparaît que, depuis l’élection présidentielle de 2002 jusqu’à celles des régionales de décembre 2015, certains électeurs ont tendance à négliger le vote du 1er tour. En effet, ces derniers se « réveillent » pour le 2e tour au moment où, paradoxalement, l’offre politique est plus contraignante et se résume souvent à un choix par défaut face à une force politique extrémiste, comme observé lors des dernières régionales de cette année. Ces abstentionnistes « passifs », qui veulent donc voter mais qui le font de manière très irrégulière, n’ont rien à voir avec les abstentionnistes « actifs » qui, par choix politique ou à défaut, ne votent jamais.

Proposition : Un système de vote semi-obligatoire propose avant tout aux électeurs de faire un choix dès le 1er tour, celui de voter ou de ne pas voter. Dans le premier cas, les électeurs qui font le choix de voter au 1er tour, quitte à même de mettre un bulletin nul ou blanc (ou d’appuyer sur la seule touche blanche pour le vote électronique), auront la possibilité de voter au 2er tour mais aussi de s’abstenir, dans la mesure où l’offre politique s’est logiquement réduite. Dans le second cas, les électeurs qui font le choix de ne pas voter pour diverses raisons au 1er tour auront conscience qu’ils ne pourront pas pour le 2e tour, toujours dans l’idée que l’offre politique qui leur est faite au 1er tour ne leur conviendrait pas. Dans ce cas, le vote semi-obligatoire serait contraignant seulement pour les électeurs abstentionnistes « passifs », sachant qu’ils ne seront pas soumis à une amende, mais uniquement à l’impossibilité de ne pas voter au 2er tour.

Objectif : Cette proposition, que j’ai déjà formulée il y a 10 ans sur d’autres sites participatifs sous le nom de « sésame républicain », demeure souple, uniquement contraignante pour les abstentionnistes « passifs » au 1er tour. L’objectif est clairement de réduire cette proportion d’électeurs. Ce système est également souple, dans la mesure où il permet de s’abstenir au 2er tour pour tous les électeurs ayant accompli leur vote. Le raisonnement tient ici et avant tout à la logique de l’offre politique qui se réduit entre les deux tours, mais aussi au respect du vote abstentionniste fondé sur des raisons motivées de la part de l’électeur que ce soit au 1er ou au 2er tour. Il faut, cependant, bien concevoir que les raisons d’un vote ne sont jamais très claires chez un électeur lambda, l’acte de voter ou de ne pas voter pouvant varier selon de multiples facteurs aussi bien irrationnels que rationnels.

Publicités

Publié le 28 décembre 2015, dans France, et tagué , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :