Cérémonies des 98 ans du Génocide arménien à Issy-les-Moulineaux

Ce dimanche 28 avril avaient eu lieu les cérémonies rendant hommage aux déportés de la Shoah, mais aussi ceux du Génocide arménien.

En présence des communautés juive et arménienne d’Issy-les-Moulineaux, une cérémonie fut donnée devant le Monument aux Morts sur la Place de la République, en présence du Député-Maire et de plusieurs élus de la Ville. Moi-même et ma collègue Céline Hountomey y étions pour représenter le MoDem.

Puis à 12h30 eut lieu la marche traditionnelle depuis l’Eglise arménienne vers la rue de la Défense où se trouve le Monument à la mémoire des déportés du Génocide arménien. Les porte-drapeaux précédèrent le cortège des enfants vêtus de costumes traditionnels.

photo(1)

Sur le site mémoriel, les représentants religieux et communautaires, ainsi que politiques firent part de leurs attentes à la représentation nationale française, concernant la législation contre le négationnisme. Mais ils firent part surtout de leurs attentes envers le gouvernement turc pour une reconnaissance du Génocide arménien, un acte symbolique qui est la base même du pardon.

Comme l’ont bien dit, à leur façon, une jeune représentante de la communauté arménienne d’Issy-les-Moulineaux, ainsi que Son Excellence l’Ambassadeur d’Arménie en France, les Arméniens de France et du monde entier ne veulent pas la vengeance et ne sont pas nourris par la haine permanente. Non, ils attendent la justice et la vérité. C’est à partir de la reconnaissance symbolique du Génocide arménien par le gouvernement turc que les esprits s’apaiseront de part et d’autre, et que le pardon se fera. Car c’est bien aussi ce qui a été dit aux Arméniens : le gouvernement turc doit se préparer à reconnaître le Génocide, tout comme les Arméniens doivent se préparer à pardonner.

photo

En 2015, cela fera 100 ans que débuta le Génocide. Le gouvernement turc ne pourra pas faire l’impasse de cette reconnaissance symbolique, car nombre de Turcs et d’Arméniens se parlent et savent qu’ils ont souvent des ancêtres communs, en particulier en Turquie même.

Je continue, pour ma part, à persévérer dans l’espoir que la Turquie fera ce grand pas de la reconnaissance en 2015.

Publicités

Publié le 29 avril 2013, dans Actualités, Associations, Issy-les-Moulineaux, Patrimoine, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :