Issy-les-Moulineaux : le dilemme de l’opération immobilière sur la rue Telles de la Poterie et le Square Weiden

Square Weiden/rue Telles de la Poterie

Jeudi 15 septembre avait eu lieu une réunion de présentation de l’opération immobilière sur la rue Telles de la Poterie et du Square Weiden.

Plus d’une centaine d’Isséens étaient présents et une majorité étaient bien des habitants du quartier concerné. Néanmoins, la plupart ont manifesté leur vif mécontentement par rapport aux aspects cachés du projet, en particulier sur l’opportunité financière de bâtir 68 appartements supplémentaires, tout en encerclant la villa en meulière et l’espace vert donnant sur l’avenue Victor Cresson.

Les excès et les cris de colère ne sont certes pas compatibles avec un débat apaisé. Mais la vérité et la clarté dans un projet ont toujours eu la vertu de « mettre les cartes sur la table » ; c’est ce qui a manqué à l’équipe municipale dans ce projet.

Une Isséenne l’a très bien dit : si la Ville ne veut pas augmenter son imposition sur les habitants en bâtissant plus de logements, qu’elle le dise clairement. Ou alors qu’elle choisisse de ne plus bâtir de logements, qui de surcroît ne sont pas des logements sociaux, pour faire le choix d’élever même légèrement la taxe d’habitation. L’Isséenne affirmait qu’elle serait prête comme d’autres à payer plus d’impôts, mais je ne pense pas honnêtement que ce soit le cas de tous les Isséens.

Quel équilibre à trouver dans cette affaire ? La Ville se retrouve coincée avec la suppression de la taxe professionnelle voulue par Nicolas Sarkozy, cela sans aucune concertation avec les maires de France. Où trouver des recettes à l’avenir si tous les coûts augmentent et que les transferts de l’Etat aux collectivités sont tronquées ? (ce qui hélas est généralement le cas). Et le jour où il n’y aura plus de terrain à bâtir, il faudra bien augmenter la taxe d’habitation pour trouver des recettes supplémentaires. L’avenir financier de la Ville passera forcément par des efforts supplémentaires dans la maîtrise de sa dette tout en faisant des efforts dans des investissements d’intérêt général pour tous les Isséens.

Pour revenir au débat relatif au projet immobilier du quartier en question, notre Ville doit aborder le virage d’un urbanisme raisonnable et raisonné, ce qui passe par la sanctuarisation de nos derniers espaces verts et de leur valorisation. Elle doit aussi adopter une méthode de travail qui ne soit plus soumise aux appétits des promoteurs immobiliers. Un autre Isséen a su très bien le dire également ce soir-là, ce qui doit rappeler à l’équipe municipale que les Isséens ont besoin d’être consultés en amont de tout projet, cela avant d’écouter les intérêts particuliers que sont ceux de l’immobilier.

André Santini, le Maire, a demandé qu’un groupe d’habitants se joignent au groupe de travail sur l’opération immobilière pour apporter leur vision et leurs attentes sur le quartier. Espérons que cette fois-ci les Isséens seront entendus et que le conflit sera désamorcé pour le bien de tous.

Publicités

Publié le 20 septembre 2011, dans Canton d'Issy-les-Moulineaux, Economie, Environnement, Issy-les-Moulineaux, Urbanisme, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :