Fête Nationale : et pourquoi pas le 4 août 1789 ?

Défilé civil des "Fédérés" en 1792

Une polémique a éclaté lors du dernier 14 juillet du quinquennat de Nicolas Sarkozy. À l’occasion de la Fête Nationale, Eva Joly, candidate désignée par Europe Ecologie-Les Verts pour la présidentielle de 2012, a appelé à la fin du défilé militaire. S’ensuivit un flots de réprobations, voire de bordées d’insultes nationalistes, militaristes et même anti-norvégiennes (!) pour la candidate des écologistes de gauche.

Bien que je ne partage pas totalement les points de vue d’Eva Joly, la magistrate -qui est quand même française et qui mérite le respect comme candidate d’un parti républicain- a raison sur ce sujet. L’historien que je suis confirme que le premier défilé qui eut lieu le 14 juillet 1790 fut un défilé des Fédérés, un défilé en grande partie civil des députés et des corps constitués qui représentaient les départements du royaume ; ce défilé précédait celui des soldats fédérés. Mais à l’époque, l’armée était encore celle au service du Roi, bien que Louis XVI fit allégeance publiquement ce jour-là à la Nation et à la Loi.

Dans tous les cas, l’armée n’est pas la représentation ultime d’une nation ou d’un Etat. Elle est un facteur parmi tant d’autres de la puissance d’un Etat. Supprimer un défilé militaire du 14 juillet, qui plus est instauré seulement depuis 1880, n’est pas en soi une insulte envers notre armée, ni envers nos soldats devenus des professionnels depuis la fin du service militaire. Rappelons également qu’un tel défilé a un coût et qu’en raison de l’incurie de nos politiques toujours prompts à la démagogie, nous sommes dans l’obligation de réduire les dépenses dans tous les domaines. Pourquoi ainsi devrions-nous en tant que citoyens accepter sans broncher que des coupes budgétaires soient appliquées dans les écoles et les hôpitaux et pas dans la Défense ? En France, tout le monde est logé à la même enseigne ! Mais n’oublions pas que les politiques responsables de l’incurie de notre budget national doivent aussi être sanctionnés. Pour cela, les élections existent.

Mais au-delà de cette polémique stérile concernant le 14 juillet, j’ai toujours pensé que notre véritable Fête Nationale devrait être celle du 4 août 1789, date de l’abolition des privilèges (lire la proclamation sur le site de l’Assemblée nationale). À mon sens, proclamer l’Egalité par l’abolition des privilèges entre tous les citoyens de la Nation, selon notre principe républicain, est un symbole plus fort que la prise de la Bastille par une troupe de Parisiens en colère.

Je défends notre drapeau tricolore, et même le chant guerrier de notre hymne national. Ce dernier est magnifique. Mais la pertinence d’une fête nationale le 14 juillet a toujours été à mes yeux contestable. Et quand on regarde les mêmes politiques coupables de l’incurie de notre budget national s’octroyer tant d’argent et de privilèges, au rythme de scandales et d’affaires étouffées par le « secret défense », je me dis que le combat politique pour l’Egalité lancé lors de la nuit du 4 août 1789 reste largement d’actualité, bien plus qu’un simple 14 juillet.

Publicités

Publié le 17 juillet 2011, dans Actualités, France, Patrimoine, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. C’est une réflexion intéressante suite à une polémique plutôt affligeante.
    Je ne partage aucunement la proposition d’Eva Joly qui a de plus été très maladroite, d’autant que ce 14 juillet était endeuillé de la mort de nos compatriotes militaires en Afghanistan. Son opinion est néanmois respectable, nous sommes en démocratie, elle doit simplement l’assumer. En revanche la réplique de François Fillon n’est pas digne d’un premier ministre de la république. On ne fait pas d’allusions aux origines de la nationalité. La nationalité française – dès qu’elle est acquise – vaut pleinement dans ses doits et ses devoirs, fût-elle obtenue 1 jour plus tôt. Il n’y a pas de citoyens « de seconde zone »…
    Sur la fête nationale : le 14 juillet commémore la fête de la fédération de 1790 (évidemment ce n’était pas un hasard que cela soit le même jour que la prise de la Bastille). Ce fut un moment très fort censé rassembler le peuple et son souverain qui n’était plus monarque absolu et ne se confondait plus avec l’état. Notre fête nationale ne se résume pas à un défilé militaire, il y a aussi des moments festifs, des retraites aux flambeaux (ou lampions), des bals, des feux d’artifices…
    Je ne vois pas de raison à supprimer les défilés militaires, l’armée fait partie de notre nation, et de notre histoire révolutionnaire. Souvenons-nous des soldats de l’an 2.
    Je ne changerais pas cette date pour celle du 4 août. Cette fameuse nuit qui a vu l’abolition, par l’abandon, des privilèges est effectivement un autre moment fort. Je comprends que dans le contexte actuel, d’aucuns appellent à une nouvelle « nuit du 4 août » apportant plus d’égalité et de justice notamment fiscale. Aussi, il y a un moyen de la remettre en valeur. A l’instar du 4 septembre 1870 qui vit renaître la république et fut repris le 4 septembre 1958 par le général de Gaulle pour présenter son référendum constitutionnel, je proposerais bien que la future et profonde réforme fiscale qu’il faudra faire après mai 2012 soit votée ou promulguée un 4 août. Ce serait là un symbole fort de notre république !

  2. @ Laurent : Merci pour ta réflexion qui se défend pour le maintien du 14 juillet comme date de notre Fête Nationale. C’est une antienne d’historien à laquelle je tiens personnellement, j’ai bien conscience que depuis 1880, la IIIe République a rendu cette date « traditionnelle » pour notre pays.
    Mais si les troupes de la République ont combattu pour la Révolution, elles ont aussi dû réduire les résistances à celle-ci à l’intérieur du pays, au cours d’une rude guerre civile. L’appel des Volontaires de 1792, figuration sculptée et idéalisée de François Rude sur l’Arc de Triomphe de l’Etoile à Paris, reste chère à nos coeurs de citoyens, mais elle ne doit pas omettre le sang versé pour que la République s’impose à l’intérieur de ses frontières.
    Au final, l’honneur à notre armée revient sans contexte aux soldats de la 1ère Guerre Mondiale qui ont vraiment sauvé notre pays au prix de millions de morts, récupérant l’Alsace-Lorraine, mais dans le contexte du premier « suicide » collectif de l’Europe. Dès lors, certaines dates pourraient aussi faire office de Fête Nationale…
    Bien à toi.

    • mais combien de fêtes nationales voulez-vous ?!? Le 15 août c’est l’ Assomption, également fête civile et aussi fête nationale en France puisque célébrant Marie, sainte patronne de la France dès l’Ancien Régime. Je vous trouve un peu radical quand vous écrivez :  » Et quand on regarde les mêmes politiques coupables de l’incurie de notre budget national s’octroyer tant d’argent et de privilèges, au rythme de scandales et d’affaires étouffées par le « secret défense », je vous trouve menaçant et pas toujours digne d’une réflexion réellement constructive. Critiquer pour critiquer, n’est-ce-pas une perte de temps… Aussi, et enfin, quand vous écrivez : « Je ne vois pas de raison à supprimer les défilés militaires, l’armée fait partie de notre nation, et de notre histoire révolutionnaire. Souvenons-nous des soldats de l’an 2 », cela m’amuse un peu. Vivez-vous en 2011 ? Faites-vous partie de ces personnes qui à partir du moment où une activité, une pratique devient tradition, cette dernière ne doit en aucun cas ne plus le devenir ? Si oui, c’est tout de même grave. Je pense que vous ne vous rendez pas non plus compte du coût du défilé militaire. Est-ce dû au fait que ce défilé est organisé chaque année depuis 1880, et que vous semblez très attaché à l’histoire de la France, que vous semblez être obstinément contre l’annulation du défilé militaire ? L’annulation en effet est certainement trop brutale et pas très appropriée, la dessus, je vous rejoins, mais son rééquilibre pourrait être judicieux. Le rendre moins pompeux et donc moins onéreux. Les symboles c’est bien, l’action et la prise de risque sont autre chose. Arrêtez de tout critiquer, soyez plus ouvert et vous verrez que ceux qui nous gouvernent ne font pas seulement n’importe quoi ! J’espère en tout cas, que vous avez bien profitez du spectacle du 14 juillet cette année.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :