Issy-les-Moulineaux : le chantier du Fort reste un enfer pour les écoliers et les riverains

Chantier du Fort - photo personnelle

Depuis plusieurs semaines, le chantier du Fort continue d’exaspérer. En effet, les semaines passent et ce qui était encore un terrain miné à reconvertir pour la municipalité est devenu un enfer pour le quotidien des écoliers et les parents de l’école Justin Oudin, ainsi que pour les riverains du Fort situés dans les rues Dr. Zamenhof, Emile Duployé, Ferdinand Buisson, etc…

Durant la campagne des élections cantonales de mars 2011, candidat sur le canton où se situe le Fort, j’ai été abordé à plusieurs reprises par des Isséens en colère face aux nuisances du chantier actuel et du projet immobilier qui se dessine. Que faire pour les aider ?

Au lieu de critiquer à tout bout de champ et de réagir au dernier moment sans  rien proposer, voici quelques pistes qui auraient permis dès le début d’éviter l’ensemble de ces désagréments :

  • Pour les élèves, il aurait pu être envisagé de loger les élèves de l’école dans des locaux à titre temporaire, des locaux existants ou préfabriqués, et d’y associer une logistique adaptée. L’avantage aurait été ainsi d’éloigner les élèves des nuisances du chantier, sans freiner un chantier déjà abandonné aux promoteurs.
  • Pour les parents d’élèves comme pour les riverains du quartier et les associations concernées, la Ville aurait dû -mais elle peut encore le faire- organiser des réunions publiques régulières en vue de récolter les doléances des Isséens et de répondre au mieux à leur demande. Bien évidemment, cela implique de répondre concrètement aux doléances des Isséens et de ne pas privilégier le chantier et les intérêts qui se cachent derrière. Là prend tout le sens de l’intérêt général qui est -à mon sens- celui des citoyens. C’est aussi une méthodologie qui doit prendre corps, car le système des « sentinelles » a failli aux dires des riverains. C’est aussi une méthodologie qui marque une ouverture et une écoute permanente avec les Isséens. On ne peut pas dire aux Isséens pour schématiser : « nous avons organisé une réunion, vous n’y étiez pas, donc nous faisons ce que nous voulons« .
  • Il est vrai que le chantier du Fort a été mené par la majorité municipale réélue en 2008. Comme me l’avait concédé une habitante du quartier, les Isséens ont un peu voté en connaissance de cause. Le Centre-Ville a échappé au projet du téléphérique, mais le Fort subit aujourd’hui un chantier source de nombreuses nuisances qui ne peuvent plus durer. La Ville se doit de rester à l’écoute des Isséens, et d’investir les moyens nécessaires pour y remédier, car ce n’est pas, à notre connaissance générale, l’argent qui manque dans notre commune.
  • Je rappelle enfin qu’en amont, la reconversion du chantier aurait mérité, après son déminage, d’emprunter une autre voie que celle du tout-béton, de la poussière, du bruit, et des incivilités des chauffeurs de camion. Cette voie -à mon sens- aurait dû être celle d’une reconversion verte et écologique du Fort, sous la forme d’un véritable parc en hauteur, ouvert sur les rues et conservant les murs historiques du Fort. Quoi de plus sain que de reconvertir un Fort militaire en un paisible et historique parc verdoyant !

Proposer pour réduire, voire supprimer les nuisances et rester à l’écoute des Isséens du quartier, voilà une démarche simple et de bon sens, et de surcroît ouverte à l’amélioration du cadre de vie des riverains du Fort. Sinon on ira vers un bras de fer visant à stopper le chantier par tous les moyens, ce qui sera aussi légitime faute de respect et d’écoute.

Publicités

Publié le 29 mars 2011, dans Actualités, Education, Environnement, Issy-les-Moulineaux, Urbanisme, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. lamwat (twitter)

    le fort aurait même pu devenir un lieu de vie nocturnes protégeant de ses hauts murs les voisins du bruit… mais non.

  2. Il est hypocrite de penser que construire écologique, signifie construire sa maison en bois et en fumier de cheval. Les français (allez j’ose le dire) ont une énorme propension à n’être content de rien. Il y a toujours une raison de se plaindre.
    Les mêmes qui se plaignent aujourd’hui se fichaient totalement des nuisances que leur maison a entrainer lors de sa construction.
    Allons réveillez-vous ! C’est l’avenir qui ouvre ses bras devant vous, c’est la marche inexorable du pro-grès et de l’évolution de la civilisation.
    Quand je lis « on ira vers un bras de fer visant à stopper le chantier par tous les moyens », cela me fais doucement sourire. Heureusement que le Monde a su résister à cette attitude rétrograde auquel cas nous serions encore dans nos cavernes.
    Regardez le verre à moitié plein et non à moitié vide, vous verrez que la vie est plus belle et elle le sera plus demain, même si à vos yeux, elle demande des sacrifices.

  3. @ Terrien : votre discours du tout-technologique altère votre conscience des conséquences humaines et environnementales d’un tel projet. Avez-vous écouté les Isséens qui vivent autour du complexe immobilier du Fort en construction ?
    Cordialement.

  1. Pingback: Issy-les-Moulineaux : d’autres locaux pour les élèves de l’école Justin Oudin | Citoyen à Issy-les-Moulineaux (92130)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :