Hôtel de la Marine : le vendre au privé ? non merci !

En tant qu’historien et attaché au maintien de notre patrimoine national dans la sphère publique, j’ai signé la pétition des Amis de l’Hôtel de la Marine, bel hôtel situé Place de la Concorde à Paris.

Si vous aimez l’histoire de notre nation, mais également ne pas voir cet hôtel vendu à un groupe privé qui en ferait un énième hôtel de luxe pour de riches étrangers, signez sans hésiter cette pétition !
Ci-dessous le texte de la pétition et la lettre au Premier ministre de M. Olivier de Rohan-Chabot, Président de la Sauvegarde de l’art français.

« L’Hôtel de la Marine, sur la plus belle place de Paris, est depuis plus de deux siècles et sans discontinuité, au centre même de l’histoire de notre pays.
Figurant au nombre des édifices les plus remarquables qui, depuis l’origine, ont été construits pour le service de l’Etat, l’Hôtel de la Marine, élément essentiel du patrimoine de la France, appartient à la Nation.
Le maintien d’une vocation au service de l’Etat est seul de nature à préserver sa vocation et l’héritage prestigieux qu’il représente pour les Français.

Nous avons par ailleurs adressée la lettre qui suit au Premier Ministre.

Si vous approuvez notre démarche, veuillez indiquer votre nom et votre prénom dans le tableau qui suit cette pétition et cette lettre : http://www.hotel-marine-paris.org/signer-la-petition.html« 

Publicités

Publié le 14 janvier 2011, dans Actualités, Ile-de-France, Patrimoine, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :