Expulsion d’une famille arménienne de France : le garçon doit rester à l’école !

Fait du hasard, l’actualité se focalise sur la situation d’une famille arménienne réfugiée en France. En effet, cette famille qui réside à Langeac (Haute-Loire) va devoir quitter le territoire français, suite à une interpellation du père de famille, David Asryan, alors en situation irrégulière.

Mais le plus triste dans cette histoire, c’est que le petit garçon de 6 ans, Vazgen, a été retiré de son école par la gendarmerie, alors qu’il y est scolarisé depuis quatre ans ! D’après l’association Réseau Education Sans Frontières (RESF), le petit Vazgen est aujourd’hui en centre de rétention… Cela est insoutenable.

Je ne peux que déplorer plusieurs choses dans cette affaire :

  • Cette famille arménienne, venue de Russie, fuyait ce pays ; les parents étaitent arrivés en France en tant que réfugiés politiques. La France avait bien accueilli les Arméniens qui avaient fui le Génocide de 1915 ; or en 2011, cela ne semble plus être le cas, et notre pays va ainsi renvoyer cette famille avec ce petit garçon. Cela n’est pas acceptable.
  • Bien que le père de famille ait commis un larcin d’après les informations recoupées, il n’est pas acceptable que son petit garçon soit retiré de l’école dans laquelle il était scolarisé depuis plusieurs années. L’enfant est l’avenir des parents, il ne doit pas payer pour eux, quelles que soient leurs erreurs.
  • Le petit Vazgen doit rester à l’école et poursuivre sa scolarité. C’est absolument indispensable pour son avenir en tant qu’individu. Pourquoi les services de l’Etat ne tiennent pas compte de cela et ne reviennent pas sur cette expulsion de toute une famille entière ?
  • Les parents étaient quand même bien intégrés et leur situation aurait dû bénéficier d’une étude plus bienveillante de la part des services de l’Etat. Mais qu’attendre de plus d’un Etat qui a décidé de fermer ses frontières et d’abandonner sa tradition de terre d’accueil pour obéir à une politique électoraliste nauséabonde, destinée à satisfaire les haines attisées par ceux-là mêmes qui ont les leviers du pouvoir ?
  • Cette histoire a là encore suscité sur Internet des commentaires ignobles, racistes, et haineux à l’égard de cette famille arménienne mais également de toutes les familles n’ayant pas une origine bien « française ». Cela est également insupportable, mais en plus  témoigne d’une profonde lâcheté puisque ces commentaires racistes sont proférés par des personnes anonymes bien cachées derrière leur ordinateur.
  • Malgré l’infraction du père de famille, on a désormais cette « tradition » bien installée en France de punir sévèrement les faibles, alors que les forts ont toujours la facilité de s’en sortir. Quand on voit l’Etat renflouer les banques qui ont joué avec l’argent du contribuable, c’est-à-dire le nôtre, ou les parlementaires de la majorité UMP se voter des lois où ils s’épargnent des peines de prison ferme en cas de malhonnêteté avérée durant l’exercice de leur mandat, on peut se demander si l’Egalité n’est qu’un vain mot dans notre devise républicaine, devise si malmenée d’ailleurs depuis l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007.

Le petit Vazgen doit donc rester en France pour poursuivre sa scolarité. L’Etat doit revoir sa position et prendre en compte avec humanité la situation de cet enfant et de ses parents, car l’éducation est un droit pour tous.

Publicités

Publié le 11 janvier 2011, dans Actualités, Education, France, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Je souscris à ce billet. Il y a en effet de quoi être indigné par tant de lâcheté et de la fin de cette France accueillante et qui scolarise sans distinction. Indignons-nous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :