Cantonales 2011 : ma candidature pour le canton Issy-Est

En ces temps où la République vacille sur ses fondements de liberté, d’égalité et de fraternité, je me suis décidé à présenter aux Isséens ma candidature pour le renouvellement du canton Issy-Est. Ce renouvellement aura lieu en mars 2011.

Isséen depuis 1991, ma famille française et arménienne y est installée depuis 1946.

M’inscrivant de longue date dans le courant politique du Centre indépendant, et des valeurs de progrès social et d’humanisme défendues par François Bayrou, j’ai été candidat aux élections municipales sur Issy-les-Moulineaux en mars 2008, et aux élections régionales en Ile-de-France en mars 2010.

Je me présente donc en tant que candidat naturel issu de ce territoire fortement urbanisé, aux portes de Paris. Un territoire connu pour ses aspirations centristes, mais qui, depuis ces dernières années, subit le clivage stérile entre la gauche et la droite, entre le Parti socialiste et l’UMP. Ce clivage, associé à une absence de renouvellement de l’offre politique que ce soit en termes de candidats et de programmes, accentue le fossé que j’observe entre les citoyens et leurs élus.

J’ai vu aussi et surtout ma ville changer au fil des années, en bien dans certains cas, en mal pour d’autres cas.

Au gré des politiques menées ces dernières décennies, les Isséens ont dû s’adapter à des changements radicaux de leur mode de vie. Ainsi, la ville a reconverti son passé populaire et industriel en cité du tout numérique ; mais l’esprit du vivre-ensemble a laissé place à l’individualisme et au chacun pour soi. Cet esprit s’est traduit au niveau local par des politiques qui ne répondent plus aux attentes actuelles des Isséens, que ce soit en matière de justice sociale et de solidarité, d’éducation et de culture, mais également de respect de l’environnement.

Le canton Issy-Est choisira en mars prochain un nouveau conseiller général, dont le mandat durera officiellement quatre ans, avant que la réforme des collectivités locales impose l’élection de « conseillers territoriaux ». En attendant cette échéance, le conseiller général se doit de représenter les électeurs de son canton auprès du Conseil Général du département, et de relayer leurs doléances tout particulièrement en matière de politique sociale.

Candidat, je veux proposer 5 priorités non exhaustives :

  • Mener des actions auprès des Isséens dans le besoin : les personnes âgées, les personnes handicapées, les demandeurs d’emploi, et toutes les personnes qui auront besoin de l’écoute d’un élu issu de leur Ville.
  • Apporter le soutien aux politiques de soutien  à l’enfance et à l’éducation, mais aussi soutenir le développement d’actions culturelles et associatives d’utilité publique.
  • Une attention à la gestion rigoureuse des deniers publics dans toutes les politiques votées par le Conseil Général.
  • Une écoute permanente auprès des Isséens, qui se traduira concrètement par un compte-rendu mensuel (papier et électronique) précis et détaillé de mes actions en leur faveur.
  • Un mandat mené à plein temps sans cumuler un autre mandat électoral.

En mars 2011, pour le canton Issy-Est, je veux ainsi proposer une candidature emprunte de valeurs d’écoute et de dialogue, de relais et de soutien, de responsabilité et d’intégrité, c’est-à-dire celle que peut encore incarner de nos jours un élu issu du peuple qui l’a élu.

Je m’y engage pour les Isséens.

 

Okan GERMIYAN

Publicités

Publié le 4 septembre 2010, dans Canton d'Issy-les-Moulineaux, Issy-les-Moulineaux, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 15 Commentaires.

  1. Je ne reviendrai pas sur la caricature que vous faites des alliances de gauches. Ce n’est pas parce que votre parti peine à trouver des alliés par manque d’idéologie claire (je veux dire, un programme qui puisse se résumer autrement que « JE VEUX ÊTRE PRESIDENT ! ») que toutes alliances entrainent forcément un renoncement à sa vision politique.
    Par contre, je m’étonne de votre boulimie électorale. Vous parlez de renouvellement mais lorsque je regarde votre démarche, celle ci me parait pour le moins éculer. Candidat aux municipales, candidat aux régionales, candidat aux cantonales, au final candidat à tout, tout le temps… Ou comment se croire bon partout et prêt pour tout. Or, chaque mandat requiert des spécificités propres en terme de connaissances et de capacités. Et c’est la donner peu de crédit à son combat politique que de se présenter à tout, donnant plus l’image d’une course à l’écharpe tricolore qu’à une véritable envie de représenter ses concitoyens à un échelon où on se saura compétent.
    Vous nous assurez également que vous serez à 100% dans votre mandat d’élu. Je ne remet pas votre parole en doute aujourd’hui puisqu’il s’agirait là de votre unique mandat. Mais cela annonce-t-il que vous ne briguerez pas non plus un autre mandat ? Que vous n’aurez pas l’ambition de vous présenter lors des prochaines échéances législatives et municipales ? Pouvez vous nous le certifiez aujourd’hui ?
    Enfin, je m’étonne également de l’omniprésence du « je » dans vos propos. Il me semblait pourtant que les cantonales étaient un scrutin binomiale. Quand est il de votre suppléance ? N’avez vous trouvez personne pour vous suivre dans votre ambition personnelle ou doutez vous de la personne choisie au point de ne pas en toucher deux mots dans votre présentation ? Je me doute qu’il doit être difficile de trouver quelqu’un dans un parti sans militants… mais quand même, la suppléance a son importance. Surtout quand le risque de voir le supléant arriver en fonction est potentiellement grand au vu de l’appétit à la candidature du titulaire… A moins, bien sur que le titulaire soit assez pessimiste quand à ses chances d’arriver à mobiliser électorat autour de lui afin d’être élu…

  2. Bonjour Raphaël,

    Merci de m’avoir fait part de votre commentaire critique, j’apprécie votre franchise et vais vous répondre clairement, point par point.

    -« Je ne reviendrai pas sur la caricature que vous faites des alliances de gauches. Ce n’est pas parce que votre parti peine à trouver des alliés par manque d’idéologie claire  » : Le Mouvement Démocrate n’a pas d' »idéologie » (la connotation est très négative d’ailleurs), c’est un mouvement humaniste et pragmatique qui se veut de rassembler les bonnes volontés républicaines en vue de remettre notre pays sur la bonne voie. Vous serez d’accord avec moi que la situation de la France est très mauvaises, que le gouvernement actuel et les gouvernements précédents en sont responsable et que nous ne pouvons plus continuer à jouer sur la guerre droite/gauche avec une alternance binaire qui ne nous apporte rien de plus.
    Concernant les alliances, nous avons soutenu lors des élections municipales, à travers la France, des équipes qui avaient un bon bilan ou un bon projet, au-delà des étiquettes politiques. Aujourd’hui, nous rassemblons celles et ceux qui se retrouvent dans la grande famille du Centre et des électeurs républicains plus généralement, c’est là que réside la force du résultat de François Bayrou lors du premier tour de l’élection présidentielle de 2007 (18,5%). C’est également ma démarche pour les élections cantonales de mars prochain.

    -« Par contre, je m’étonne de votre boulimie électorale. Vous parlez de renouvellement mais lorsque je regarde votre démarche, celle ci me parait pour le moins éculer. Candidat aux municipales, candidat aux régionales, candidat aux cantonales, au final candidat à tout, tout le temps… » : Parler de boulimie électorale est assez injuste. Lorsqu’on s’intéresse aux affaires de la Ville et à l’intérêt général, on se doit de se présenter à une élection ; je vous y encourage vous-même à le faire, sinon ce seront toujours les mêmes qui occuperont les mandats sans avoir de concurrence politique.
    J’ai été en effet candidat, mais colistier aux municipales et aux régionales, je n’ai jamais été chef de file. À ce titre, vous pouvez adresser le même reproche à la plupart des conseillers municipaux socialistes d’Issy-les-Moulineaux qui ont été et qui seront à nouveau candidats à toutes les élections. Voyez Joseph Dion qui a été candidat du PS sur mon canton en 2004, qui a été élu conseiller municipal à Issy en 2008, et qui va se représenter sur mon canton à nouveau en 2011 ! Je ne vous parle pas à l’UMP de Paul Subrini, élu sortant du canton, qui depuis 1998 se représente pour un 3e mandat, en plus d’être adjoint au Maire !
    Enfin, je vous rappelle que je ne suis pas élu, je n’ai pas de mandat, je demeure un citoyen à qui on peut au moins accorder le crédit ou la confiance de pouvoir mener un premier et unique mandat.

    -« Vous nous assurez également que vous serez à 100% dans votre mandat d’élu. Je ne remet pas votre parole en doute aujourd’hui puisqu’il s’agirait là de votre unique mandat. Mais cela annonce-t-il que vous ne briguerez pas non plus un autre mandat ? » : Sur vos questions, en effet, si je suis élu -je dis bien si je suis élu- je ne briguerai pas d’autres mandats électoraux, il faut laisser la place aux autres candidats de son mouvement. J’attends également que des élus de mon mouvement, s’ils venaient à être élus à d’autres élections, démissionnent de l’un de leurs mandats pour laisser la place à d’autres. Néanmoins, on peut aussi s’interroger sur le fait que les électeurs acceptent d’élire des candidats qui ont déjà d’autres mandats, la lutte contre le cumul des mandats est loin d’être partagés par tous.

    -« Enfin, je m’étonne également de l’omniprésence du « je » dans vos propos. Il me semblait pourtant que les cantonales étaient un scrutin binomiale. Quand est il de votre suppléance ? N’avez vous trouvez personne pour vous suivre dans votre ambition personnelle ou doutez vous de la personne choisie au point de ne pas en toucher deux mots dans votre présentation ?  » : L’omniprésence du « je » est assumé, vous êtes sur un blog personnel et non sur un blog de campagne officiel qui impliquerait également la présence de la suppléante, puisque si je suis investi candidat, la loi précise que le suppléant soit du sexe opposé. Et dans mon cas, je cherche actuellement une suppléante, je ne le cache pas. L’élection cantonale est aussi l’élection d’une personne, elle n’a rien à voir avec une élection municipale qui implique avant tout une équipe et un collectif de candidats. Néanmoins, l’élection cantonale implique à mon sens la participation active des militants, et de la suppléante qui sera éventuellement amenée à siéger à son tour ; l’élection à venir sera donc aussi un travail collectif. De même, vous devez avoir conscience que de se présenter à une élection comporte des risques, qu’il faut les calculer et qu’il faut laisser du temps à chacune et chacun de s’il (elle) veut se lancer dans une campagne électorale. Je ne me limite pas pour ma part à chercher une suppléante dans mon mouvement, puisque je souhaite le rassemblement républicain.
    Toute élection est difficile quel que soit le candidat, celui qui est optimiste peut aussi avoir des mauvaises surprises. Si on est pessimiste, je suis d’accord avec vous, autant ne pas se présenter. Ce n’est pas mon cas, même si je dois vous préciser que je suis « candidat à la candidature » et que rien n’est joué pour le moment. Mais j’ai confiance en l’avenir.

    Je serai heureux de pouvoir à nouveau échanger avec vous sur ce blog ou à Issy-les-Moulineaux, si nous sommes amenés à nous rencontrer.

    Bien cordialement.

  3. Bon courage, et meilleurs voeux de succès dans cette année électorale !

  4. Merci Frédéric pour tes encouragements, meilleurs voeux également !

  5. quand on voit le desinterressement de nos conseillers meme pour faire agir pour une securité pour nos enfants scolarisés,ou on doit faire des photos et les envoyer a chirac car nos conseillers politiques sont plus interressés par des buffets aux chemins des vignes ou galettes,on comprend pourquoi nos reliquats de cantine via chatillon sont pas remboursés pour graisser des conseillers se moquant de leur elus

  6. ma fille julie rochais scolarisée a chatillon a demande par mails a la mairie pour sa journée d’appel ,elle a repondut une des trois dates ou deja la mairie nous fait croire qu’on a recu un papier sans avoir le papier dans notre boite a lettre et maintenant l’etat civil me repond que ma fille a pas repondut dans la journée alors que cette semaine je subissais une inondation et probleme electrique a mon compteur alimentant la gaziniere quel est cette mascarade a cette mairie

  1. Pingback: Elections cantonales : elles auront lieu les 20 et 27 mars 2011 ! | Citoyen à Issy-les-Moulineaux (92130)

  2. Pingback: Cantonales 2011 : à quoi sert le conseiller général ? | Citoyen à Issy-les-Moulineaux (92130)

  3. Pingback: Cantonales 2011 : Lucile Schmid, élue de Vanves, parachutée par Europe-Ecologie sur Issy ! | Citoyen à Issy-les-Moulineaux (92130)

  4. Pingback: Cantonales 2011 à Issy-les-Moulineaux : pensez à vous inscrire avant le 31 décembre ! | Citoyen à Issy-les-Moulineaux (92130)

  5. Pingback: Cantonales 2011 à Issy : la confiance est un lien précieux | Citoyen à Issy-les-Moulineaux (92130)

  6. Pingback: Cantonales à Issy-les-Moulineaux : le Nouveau Centre « vassalisé  | «Citoyen à Issy-les-Moulineaux (92130)

  7. Pingback: Une année de propositions pour Issy-les-Moulineaux | Citoyen à Issy-les-Moulineaux (92130)

  8. Pingback: 2011 : Une année de propositions pour Issy-les-Moulineaux | Citoyen à Issy-les-Moulineaux (92130)

  9. Pingback: Collèges : le conseiller général doit agir pour les élèves, leurs parents, et les enseignants | Citoyen à Issy-les-Moulineaux (92130)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :